Programme Protection

Pourquoi l’excision est-elle pratiquée?

Aucune raison liée à « la culture, la coutume, la religion, la tradition ou le prétendu “honneur”» (Convention d’Istanbul) ne saurait justifier les mutilations sexuelles féminines.

CAUSES ET CONSÉQUENCES DE L’EXCISION SUR LA VIE DES FILLES

La pression sociale, le tabou autour du sujet, le manque d’information sur ses conséquences néfastes pour la santé, les amalgames avec la religion musulmane, les croyances et les superstitions très ancrées dans les communautés, font de l’excision une des pratiques traditionnelles néfastes les plus difficiles à éradiquer au monde.

État des lieux des mesures législatives contre les mutilations sexuelles féminines

Les mutilations sexuelles féminines (MSF) sont accompagnées par des souffrances physiques et psychiques conformes à la qualification de « torture » prévue par l’article 3 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales (« nul ne peut être soumis à la torture ni à des peines ou traitements inhumains ou dégradants »). Les MSF sont à la fois des violences faites aux femmes et des maltraitances commises contre des enfants, ainsi, elles constituent une atteinte aux droits fondamentaux de la personne, notamment à l’intégrité physique et psychologique, et à la santé.