RAPPORT DE L’EVALUATION INITIALE DU NIVEAU DE CONNAISSANCES DES POPULATIONS SUR LES MUTILATIONS GÉNITALES FÉMININES

  • Accueil
  • Nos actions
  • Activités
  • RAPPORT DE L’EVALUATION INITIALE DU NIVEAU DE CONNAISSANCES DES POPULATIONS SUR LES MUTILATIONS GÉNITALES FÉMININES

Depuis le mois de janvier 2019, la Fondation Djigui exécute un projet dénommé « projet d’appui à la mise en oeuvre de la résolution A/RES/67/146 de l’ONU visant l’élimination des MGF en Côte d’Ivoire » financé par AmplifyChange dans les régions du Folon, du Kabadougou et du Bafing. La première phase a permis de toucher une importante frange de la population des sites du projet en vue d’une prise de conscience face aux conséquences néfastes de la pratique des mutilations génitales féminines. Elle a permis d’avoir l’engagement de plusieurs chefs de communautés et de villages pour
la promotion d’abandon des mutilations génitales féminines. Dans l’optique de passer à échelle, la Fondation Djigui bénéficie d’un second appui de AmplifyChange au titre de la phase 2 et qui prend en compte les départements de Ouaninou (Bafing), Gbéléban (Kabadougou) et la sous-préfecture de Sokoro (Folon
/Minignan). La présente enquête s’inscrit dans cette seconde phase dudit projet. Elle vise faire un état des lieux de la situation des MGF dans ces localités avant d’y implémenter le projet.