IMG_2448Dans la vaste lutte contre la transmission du VIH en milieu scolaire, la Fondation Djigui, ‘‘la grande espérance’’ ne reste pas en marge de cette lutte. Le mercredi 14 décembre 2014, elle a procédé à une sensibilisation au sein du collège Paul Valérie sis à Attécoubé.

L’imam Cissé Djiguiba n’a pas manqué d’exhorter les élèves à pratiquer l’abstinence jusqu’au mariage. Le président du club santé Fomba Youssouf, au nom des autres élèves, a salué la présence de la Fondation Djigui pour répondre à leur préoccupation quant à ‘‘Comment lutter contre ces fléaux, comment à défaut de l’éradiquer, le freiner’’.

Les chiffres des grossesses en milieu scolaire sont alarmants. Plus de 5000 cas détectés en 2013 et c’est sans compter sur la transmission du VIH. Les sensibilisations autour de ces problématiques se multiplient tant par les autorités politiques que par la société civile. L’initiative a été salué par Sedé Thérèse fondatrice du collège, parce que ces problèmes font de nombreux dégâts dans le milieu scolaire’’. C’est tous en chœur que les élèves du collège Paul Valérie on dit ‘‘zéro grossesse, zéro VIH’’ suite à Cissé Djiguiba.