AXES D’INTERVENTION

  • PREVENTION VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS ET AUX FILLES
  • PRISE EN CHARGE DE SURVIVANTES DE VBG
  • AUTONOMISATION DES FEMMES
  • DÉCLARATION DE NAISSANCES

PROJETS MIS EN ŒUVRE

  • Campagne de lute contre les violences faites aux filles, les Mutilations Génitales Féminines (MGF), les grossesses en milieu scolaire dans les localités de Port Bouet (Abidjan), Grand-Bassam et Bonoua, 2014
  • Protection contre les violences basées sur le genre et la promotion des droits de la femme et des filles dans le KABADOUGOU-BAFING-FOLON, 2014-2015
  • Renforcement des mécanismes communautaires de protection de l’enfant dans 13 localités d’Odienné, 2014-2015
  • Appui a la protection des populations vulnérables par la déclaration des naissances des enfants hors délai dans la S/P Ayamé, 2015
  • Atelier d’appropriation et de mise en œuvre des activités autour de la résolution A/RES/69/71 des Nations Unies sur les MGF, 2016

ACTIVITES

  • Formation ou renforcement de capacités
  • Actions de proximité : prêches, causeries éducatives et visites à domicile
  • Actions de communication de masse : conférences publiques et animations
  • Emissions radiophoniques
  • Forum de l’enfant
  • Alphabétisation
  • Production de supports de sensibilisation
  • Plaidoyers

QUELQUES RESULTATS

  • 36925 personnes dont 65% de femmes sensibilisées sur les droits de la femme et des filles dans les départements KABADOUGOU-BAFING-FOLON, 2014-2015
  • 12352 personnes touchées et sensibilisées sur la prévention de la MVE, les MGF/Excision, le mariage d’enfants, les violences sexuelles dont 55% de femmes dans le département d’Odienné, 2014-2015
  • 366 extraits de naissance produits pour les nouveaux nés
  • 136 enfants non déclarés dans les délais légaux déclarés à l’état civil
  • 10 clubs de santé installés dans 10 établissements secondaires
  • 36 enfants victimes de violences pris en charge
  • Déclaration des naissances des enfants et production d’extraits de naissance dans la S/P Ayamé, 2015
  • 571 jugements supplétifs d’acte de naissance ont été produits et remis à 571 enfants mineurs dont 342 filles et 229 garçons.
  • 1200 personnes issues des 6 villages de la sous préfecture d’Ayamé sensibilisées sur la nécessité et l’importance de la déclaration de leurs enfants à l’état civil dès leurs naissances

IMPACTS DES ACTIONS

  • Reconversion de 5 exciseuses dans la région du Kabadougou en tant agent de sensibilisation
  • Appui à 10 étudiants pour la rédaction de mémoire sur les MGF/Excision
  • Prise en compte de 571 enfants dans le processus scolaire de Ayamé, Aboisso
  • Prise de conscience des populations des localités cibles sur les dangers de la pratique des MGF/Excision, des mariages d’enfants, des grossesses en milieu scolaire
  • Amélioration du niveau de connaissances de participants au programme d’alphabétisation
  • Amélioration des conditions de travail et de vie des femmes des localités cibles
  • Amélioration de la qualité de la prise en charge des survivantes de violences
  • Amélioration des conditions de travail des élèves à travers les programmes avec les clubs santé