Odienné, 30 nov (AIP)-La Fondation Djigui a organisé, mercredi, à Odienné, une campagne de sensibilisation contre les violences basées sur le genre (VBG) et appelle leaders communautaires et religieux à la protection de l’enfant. Pour amplifier son message, la Fondation Djigui a procédé à l’interview de l’imam de la mosquée de Heremkono, Sy Lamine et de Koné Fatoumata un enfant victime de viol. Selon le responsable de local de la Fondation, les interviews seront diffusées sur les antennes des radios locales pour sensibiliser les populations contre ces pratiques.

L’objectif, selon Konaté Nouho, responsable local de la Fondation Djigui, est de présenter des cas existants de violations graves des droits de l’enfant en vue d’une meilleure implication des populations dans la lutte contre les violences basées sur le genre et la protection des enfants.

La campagne de sensibilisation, organisée par la Fondation Djigui, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet d’appui à la politique nationale de protection de l’enfant à Odienné, avec l’appui de l’Ong internationale Save the Children, rappelle-t-on.

Source:  AIP.CI