04 familles à Minignan ont renoncé à l’excision de leurs filles après avoir été sensibilisées alors qu’elles s’apprêtaient à le faire. Le chef de canton d’Odienné est très engagé. Il a même instruit ses notables à aider la Fondation Djigui à faire des tournées de sensibilisation auprès des chefs de villages relevant de sa circonscription.

610 personnes touchées par les sensibilisations de proximité, 934 personnes touchées par les sensibilisations de masse, 09 sensibilisations de masse réalisées et 84 Visites A Domicile (VAD) réalisées.

Ce projet repose sur des femmes et des hommes convaincus et très engagés dans le combat contre les VGB en général et les MGF en particulier. Et les facteurs qui concourent à l’atteinte de ces résultats sont la maitrise de la thématique et des messages par les relais communautaires, accompagné par une bonne stratégie d’intervention.

Les Sous-préfet des trois localités, le directeur régional de l’éducation nationale (DREN) de Minignan DR Famille d’Odienné et les Directeurs des Complexes socio-éducatif de Minignan et d’Odienné sont très actifs. Aussi, on peut noter l’implication des imams dans toutes les localités du projet.

Le meilleur reste à venir et le combat continue jusqu’à atteindre ‘‘ zéro MGF dans ces localités’’.