Pour affiner la stratégie de lutte contre les mutilations génitales féminines, il est impérieux de disposer de ressources humaines de qualité qui adressent cette question. C’est pourquoi, le Comité Inter Africain (CI-AF) sur les pratiques traditionnelles néfastes a élaboré un manuel de formation pointu, spécifiquement dédié aux MGF. Ce manuel constitué d’un ensemble modulaire qui a été développé dans le cadre d’un projet à dimension sous régionale (Afrique occidentale en application du plan d’action lancé en 1987 par le CI-AF en vue de l’éradication des pratiques néfastes).

Conçu par le Centre International de Formation (CIF) de l’Organisation International du Travail (OIT) de Turin, ce manuel est destiné au renforcement de capacité des comités nationaux du CI-AF de quatre pays afin de lutter de manière efficiente contre les MGF.

C’est dans ce cadre que la Fondation Djigui la Grande Espérance en tant que comité national du CI-AF en collaboration avec le Comité National de Lutte contre les Violences Faites aux Femmes et aux Enfants a initié du 04 au 06 mars 2019 à DABOU, un atelier national de formation des formateurs sur l’utilisation de ce manuel dans l’exécution du « projet d’appui à la mise en œuvre de la Résolution A/RES/67/146 de l’ONU visant à éliminer les MGF en Côte d’Ivoire » financé par AmplifyChange.